Intéressante étude de l’INSEE sur les revenus des pharmaciens d’officine qui marque bien la différence entre les professionnels qui exercent sous le régime de l’I.R. (dont la rémunération doit aussi financer l’emprunt d’acquisition de l’officine) et ceux qui exercent en SEL sous le régime de l’I.S. (dont l’emprunt d’acquisition est à la charge de la société).

Pour ces derniers la rémunération moyenne nette est de l’ordre de 60.000 euros ; Interfimo relevait pour sa part une rémunération nette de 69.000 euros à partir de ses propres dossiers dans son étude de mars 2017.

Figure 1 : Distribution des revenus des titulaires selon le régime fiscal en 2014

en euros
Figure 1 : Distribution des revenus des titulaires selon le régime fiscal en 2014 (en euros) – Lecture : 25 % des titulaires d’une officine dont le cadre juridique est l’entreprise individuelle perçoivent un revenu annuel inférieur à 64 310 euros, 25 % un revenu annuel supérieur à 160 940 euros.
Moyenne 1ᵉʳ quartile* (1) 3ᵉ quartile* (2) Rapport interquartile (2)/(1)
Entreprise individuelle 121 400 64 310 160 940 2,5
Société soumise à l’impôt sur le revenu 116 800 68 030 148 270 2,2
Société soumise à l’impôt sur les sociétés 59 400 36 870 70 630 1,9
  • * Hors revenus nuls.
  • Lecture : 25 % des titulaires d’une officine dont le cadre juridique est l’entreprise individuelle perçoivent un revenu annuel inférieur à 64 310 euros, 25 % un revenu annuel supérieur à 160 940 euros.
  • Champ : France entière, pharmacies et pharmaciens titulaires actifs toute l’année.
  • Source : Insee, base « non-salariés », Ésane.

Figure 2 : Évolution* moyenne des revenus des titulaires d’officine présents deux années de suite dans le même régime fiscal

en euros constants
Figure 2 : Évolution* moyenne des revenus des titulaires d’officine présents deux années de suite dans le même régime fiscal (en euros constants) – Lecture : en 2010, le revenu moyen des pharmaciens titulaires exerçant dans une société soumise à l’impôt sur les sociétés est supérieur de 4,4 % à celui de 2009 (ce sont les mêmes pharmacies et les mêmes pharmaciens les deux années).
2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013* 2013-2014
Entreprise individuelle 5,1 1,6 -2,7 1,4 -0,5
Société soumise à l’impôt sur le revenu 6,3 3,3 0,0 2,6 -0,2
Société soumise à l’impôt sur les sociétés 4,4 3,6 2,2 -1,4 0,9
Ensemble 5,4 2,5 -0,9 1,1 0,0
  • * Les revenus des années 2009 à 2012 ne sont pas comparables à ceux de 2013 et 2014 du fait de la modification des assiettes de cotisations sociales. Des évolutions d’une année sur l’autre peuvent toutefois être mesurées, même entre 2012 et 2013, grâce au calcul d’un revenu fictif 2012, celui qui aurait prévalu sous la législation 2013.
  • Lecture : en 2010, le revenu moyen des pharmaciens titulaires exerçant dans une société soumise à l’impôt sur les sociétés est supérieur de 4,4 % à celui de 2009 (ce sont les mêmes pharmacies et les mêmes pharmaciens les deux années).
  • Champ : France entière, pharmacies et pharmaciens titulaires actifs toute l’année et l’année précédente et n’ayant pas changé de catégorie juridique ou fiscale.
  • Source : Insee, base « non-salariés », Ésane.

Salaire net moyen des adjoints d’officine en 2014

en euros
Salaire net moyen des adjoints d’officine en 2014 (en euros)
Âge Femmes Hommes Ensemble
Moins de 30 ans 29 110 30 110 29 370
30-39 ans 34 180 35 910 34 580
40-49 ans 37 120 39 180 37 440
50-59 ans 37 830 39 220 38 070
60 ans ou plus 39 450 40 310 39 660
Ensemble 34 900 35 720 35 070
  • Champ : France entière, pharmacies actives toute l’année, pharmaciens salariés hors postes annexes, salaire annuel en équivalent temps plein.
  • Source : Insee, DADS 2014, Ésane.

Sources :

Insee Première n°1676-novembre 2017